Saint-Etienne s'en sort bien face à Nantes

Saint-Etienne - Nantes

1-1

Saint-Etienne ne va pas mieux. Malgré une belle première période, les Verts n'ont pas pu prendre la mesure sur Nantes (1-1) et stagne dans le milieu du classement.

Pourtant, les hommes de Julien Sablé s'étaient très vite montrés, Bryan Dabo en tête. Le milieu stéphanois profitait d'une remise intelligente de Monnet-Paquet et touchait la barre nantaise (12e). 

Mais les Verts perdaient quelque peu le fil et Selnaes devait intervenir sur un bon centre de Dubois (22e) et Ruffier s'interposait sur une frappe de Sala (25e).

Pajot faisait ensuyite passer un premier frisson à la défense nantaise, avec un tir dévié de peu au-dessus du but de Tatarusanu (26e). C'est aussi lui qui allait débloquer la situation. Servi par Bamba à 30 m, il décochait un missile qui se logeait dans la lucarne nantaise (38e) et donnait un avantage mérité aux Verts.

Janko tentait de l'imiter quelques minutes plus tard mais le gardien du FC Nantes veillait cette fois-ci au grain.

Saint-Etienne peut remercier Ruffier

La physionomie s'inversait totalement par la suite, notamment après la sortie du capitaine Perrin, de nouveau blessé en début de seconde période. Sala voyait d'abord son but annulé (voir fait du match), avant de marquer sur une situation rocambolesque.

Après un cafouillage et une mauvaise relance verte, le ballon revenait sur N'Gom puis Sala, au contact avec Lacroix. Ce dernier lui dégageait sur le visage et la balle filait au ras du poteau !

Nantes dominait largement la fin de match et devait s'en remettre à Ruffier, décisif après quelques semaines de moins bonnes performances. Le gardien stéphanois gagnait son duel contre Sala (66e), s'imposait devant N'Gom (76e), avant de claquer un coup-franc de Lucas Lima (90e).

Entre temps, Diony n'était pas loin de marquer un superbe but sur une reprise acrobatique (76e), sur l'une des rares incursions vertes dans le camp nantais.

Et c'est le jeune N'Gom qui avait la balle de match mais Ruffier venait bien à sa rencontre et le Nantais plaçait sa tête au dessus de la cage verte.

Loin d'être guéri, Saint-Etienne est parvenu à prendre un point mais Nantes peut avoir des regrets tant sa domination a été grande dans les derniers instants.

Le fait du match : le but refusé de Sala était valable

Déjà fou de rage à la pause contre le corps arbitral, avec qui il a voulu discuter de la blessure de Rongier, Claudio Ranieri avait de quoi être encore plus énervé à la 53e minute. Emiliano Sala vient en effet de marquer ce qu'il croit être le but de l'égalisation mais l'arbitre assistant a levé son drapeau et l'arbitre central refuse le but. Les Nantais ne comprennent pas la décision, à juste titre.

Le passeur, Thomasson, n'est pas hors-jeu sur la première derrière la défense verte, mais l'arbitre ne semble pas lever son drapeau à ce moment. Le buteur, Sala, ne peut être non plus hors-jeu puisque le ballon est donné en retrait ! Une énorme erreur qui a peut-être coûter deux points aux Nantais...

Commentaires (0)

Pas d\'identifiant